Compensation automatique pour les 30 000 usagers concernés par les dysfonctionnements de recharge des Velib’ électriques

Des dysfonctionnements de la recharge des batteries sur certains Velib’ à assistance électrique (VAE) courant décembre ont affecté les usagers du service de location de vélos en libre-service Vélib’ Métropole. Le SAVM confirme que ces usagers bénéficieront d’une compensation dans les prochains jours Celle-ci s’appliquera automatiquement aux usagers concernés, sans action nécessaire de leur part.

L’épisode de froid survenu mi-décembre, qui a nécessité le passage de nombreux engins de salage sur les routes d’Île-de-France et à proximité immédiate des stations Vélib’, combiné au redoux qui a suivi, pourraient être à l’origine de l’oxydation des points de contact entre certaines bornettes et certains vélos. Celle-ci aurait occasionné les dysfonctionnements de la recharge des Vélib’ à assistance électrique constatés courant décembre.

30 000 usagers identifiés, un retour à la normale au 31 décembre selon l’exploitant

Des actions correctrices ont été réalisées par l’exploitant du service, Smovengo, sur la quasi- totalité des Velib’ à assistance électrique, qui constituent actuellement 40 % du parc de vélib’ Métropole. D’après les données transmises par Smovengo, la situation est revenue à la normale depuis le 31 décembre.

Toujours d’après l’exploitant du service, près de 30 000 usagers ont été identifiés comme ayant été directement affectés par des dysfonctionnements après avoir tenté de réaliser une course en Velib’ électrique au cours de la période du 16 au 31 décembre 2022.

Les courses en VAE non comprises dans l’abonnement requalifiées en trajets à Velib’ mécanique

Tous les trajets en VAE non compris dans le forfait (abonnement ou pass courte durée) et ayant souffert d’une assistance insuffisante pour assurer la totalité du trajet sur la période ont automatiquement fait l’objet d’une facturation correspondant à l’usage d’un Vélib’ mécanique.

Un remboursement de l’abonnement V-Max au prorata temporis

Les abonnés à l’offre V-Max qui ont souffert au moins une fois pendant la période d’une assistance insuffisante bénéficieront automatiquement d’un remboursement de 3 €, correspondant au coût de l’abonnement pour la période du 16 au 31 décembre 2022.

Souscripteurs d’un pass courte durée : dédommagement de 50 % du prix du pass, et de la totalité pour le Ticket-V

Les usagers ayant souscrit un forfait de courte durée incluant le Velib’ électrique (Pass 24h électrique à 10 € ou Pass 3 Jours à 20 €) et ayant souffert sur la période concernée au moins une fois d’une assistance insuffisante se verront rembourser la moitié du prix de leur pass. Les Ticket- V (3€) affectés par ce dysfonctionnement seront quant à eux intégralement remboursés.

Les élus du SAVM déplorent cet incident pénalisant pour les usagers Velib’ et appellent l’exploitant du service à renforcer ses contrôles.

Dysfonctionnements de la recharge des batteries des Velib’ électriques : le SAVM annonce une compensation à venir pour les usagers concernés

Suite aux dysfonctionnements de la recharge des batteries qui affectent depuis plusieurs jours certains Velib’ à assistance électrique (VAE), et parallèlement aux actions correctives déployées par le prestataire, le Syndicat Autolib’ Velib’ Métropole annonce la mise en place d’une compensation à venir pour les utilisateurs du service qui sont effectivement affectés.

Depuis quelques jours, l’expérience de certains utilisateurs de Velib’ à assistance électrique (VAE) a été affectée par une anomalie de recharge des batteries.

Il semblerait que l’épisode de froid mi-décembre, qui a nécessité le passage de nombreux engins de salage sur les routes d’Île-de-France et à proximité immédiate des stations Vélib’, ainsi que le redoux qui a suivi, aient pu générer de l’oxydation au niveau des contacts entre les bornettes et les vélos. Cela peut dans certains cas gêner le fonctionnement de la recharge des Velib’ à assistance électrique.

Le SAVM a immédiatement demandé au prestataire de Velib’ Métropole, Smovengo, d’expertiser le phénomène et d’engager les actions correctives nécessaires afin que le parc de VAE soit de nouveau opérationnel à 100% le plus rapidement possible. Smovengo a ainsi mis en place un protocole visant à remettre en service les vélos touchés et traité plusieurs milliers de vélos dès le weekend du 24 décembre.

Le SAVM a également demandé que tous les usagers dont l’expérience a été affectée par ces dysfonctionnements reçoivent compensation.

Sylvain Raifaud, président du SAVM : “ Le service public Velib’ Métropole doit être au rendez-vous du quotidien. Il est indispensable qu’une compensation exceptionnelle soit mise en place au plus vite à destination des usagers affectés. La qualité du service est la priorité des élus du Syndicat.”

20 % de Velib’ en plus pour sécuriser le service jusqu’aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024

Mobilisés depuis le début d’année sur les insuffisances de la qualité du service rendu aux usagers de Vélib’ Métropole, les élus du SAVM annoncent le déploiement de plus de 3 000 Vélib’ supplémentaires d’ici aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Cette augmentation de près de 20 % du parc bénéficiera à tous les usagers en diminuant la fréquence d’utilisation de chaque vélo et en améliorant leur répartition sur l’ensemble du réseau. En parallèle, une remise à plat du modèle économique du service sera engagée dès le début de l’année 2023 pour assurer la pérennité et la qualité du premier service de vélos en libre-service en station du monde.

 

3000 Velib’ supplémentaires pour une meilleure qualité de service

Début 2022, les élus du SAVM exprimaient leur préoccupation vis-à-vis de la qualité du service public Velib’ Métropole. Des vélos en trop faible nombre, dans un état insuffisant et mal répartis sur le territoire couvert par Vélib’, tel était le diagnostic posé par le Syndicat, largement partagé par les usagers du service.

Cette inquiétude a été prise en compte par l’entreprise prestataire de Vélib’, Smovengo, qui a confirmé il y a quelques jours la commande de plus de 3 000 Vélib’ supplémentaires qui seront déployés d’ici 2024. Le nombre de vélos était la priorité immédiate du Syndicat, ce paramètre irriguant tous les autres aspects de la qualité du service. 3 000 Vélib’ en plus, soit 20 % du parc actuel, c’est une fréquence d’utilisation de chaque vélo qui diminue et une répartition des vélos mieux assurée sur l’ensemble des stations. C’est aussi un parc conforme au nombre de vélos attendu par les élus depuis 2018.

 

Vélib’ Métropole au cœur du dispositif de mobilité des JOP 2024

« Vélib’, le plus grand service de vélos en libre-service en station du monde, ne pouvait pas être absent des Jeux de 2024 », explique Sylvain Raifaud, Président du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole. « Et pour être au rendez-vous des JOP, il fallait d’abord garantir un nombre suffisant de vélos à tous les usagers actuels du réseau. L’entreprise Smovengo et ses actionnaires ont entendu cet argument et nous nous en réjouissons ! »

Durant les Jeux, le Syndicat étudie plusieurs dispositifs, notamment la création sur les sites olympiques de stations éphémères pouvant accueillir plusieurs centaines de vélos, comme cela a été le cas pendant les trois jours du festival Solidays en juin dernier. L’objectif est que Vélib’ puisse contribuer à l’atteinte d’une part modale d’usage du vélo pour la desserte des sites olympiques de 10 %, sans pénaliser ses usagers habituels et tout en desservant également les sites touristiques, qui seront davantage fréquentés pendant cette période.

 

Une remise à plat du modèle économique du service Velib’

L’audit du service Velib’ Métropole, lancé depuis le printemps 2022 par le SAVM, doit durer jusqu’au début de l’année 2023. L’objectif est de mettre en lumière les défauts du système actuel, notamment de son modèle économique, et de les corriger pour assurer le bon fonctionnement du service jusqu’en 2032, date de fin du marché qui lie le SAVM au prestataire de Vélib’, Smovengo.

Des décisions seront prises en 2023 et 2024. « Aucun tabou ne doit exister, tous les aspects doivent être étudiés : le financement du service, le nombre de stations, la part des Velib’ électriques, etc. », indique Sylvain Raifaud, président du SAVM.

Comité syndical du 31 mars 2022

Le prochain comité syndical est programmé jeudi 31 mars à 9h30 en visioconférence. Pour y accéder, c’est ici.

Comité syndical du 17 février 2022

Le prochain comité syndical est programmé jeudi 17 février à 9h30 en visioconférence.

Pour y accéder, c’est ici

Vélib’ Métropole : une amélioration de la qualité de service attendue par les élu.e.s

Alors que s’ouvre 2022, les élus du SAVM expriment leur préoccupation persistante vis-à-vis de l’exécution actuelle du marché Velib’ Métropole. Le service délivré n’est pas au niveau attendu pour un service public de cette envergure et ne permet pas une expérience utilisateur satisfaisante. Le Syndicat exige du prestataire une amélioration rapide de la qualité de service. 

Un niveau de service en deçà des attendus contractuels

Le nombre de vélos, la régulation et la disponibilité effective du service sont en deçà du niveau attendu pour le premier service public de vélos partagés en stations du monde.

Ce diagnostic est confirmé par les indicateurs stratégiques mis en place par le Syndicat pour objectiver la qualité de l’expérience usager et par les utilisatrices et utilisateurs du service, que ce soit via leurs représentants au sein du Comité des usagers Velib’ Métropole ou à travers leurs témoignages sur les réseaux sociaux et dans les courriers électroniques ou postaux reçus au Syndicat.

4 ans après l’attribution du marché à la société Smovengo, le service n’offre pas une expérience fluide à ses près de 360 000 abonnés, en dépit d’actions correctives ou de l’injection de nouveaux vélos.

 

Des dysfonctionnements persistants sur les nouveaux Velib’ à assistance électrique

L’ajout en fin d’année de 2 500 nouveaux vélos, attendus à l’été 2021 mais retardés par des problèmes mondiaux d’approvisionnement du fait de la pandémie, a permis de soulager en partie la tension des vélos sur le terrain. Néanmoins, des pannes ont été détectées sur l’assistance électrique de la quasi-intégralité des nouveaux Velib’.

A ce jour, malgré la mise en place par le prestataire d’un palliatif technique fin décembre, l’expérience des usagers peut encore être affectée et l’origine précise des dysfonctionnements n’est toujours pas identifiée. A ce titre, le Syndicat rappelle régulièrement au prestataire sa demande d’une solution pérenne.

Le besoin d’un redressement de la qualité de service

Fin 2021, le SAVM a demandé au prestataire Smovengo d’établir un plan d’amélioration de la qualité du service et a engagé en parallèle un audit de l’exécution du marché. Le nombre de trajets effectués ou le nombre d’abonnés annuels, s’ils sont des signaux encourageants, ne doivent pas masquer la réalité du service public Velib’ Métropole qui reste à améliorer. Nous devons mieux à ses usagères et usagers.

Comité des usagers Velib’ Métropole

La prochaine réunion du comité des usagers Velib’ Métropole se tiendra mercredi 12 janvier 2022.

Cette instance de dialogue direct entre les usagers et les élus permet d’aborder toutes les questions relatives au fonctionnement et à l’amélioration du service en présence du prestataire Smovengo.

Comme nous vous l’indiquions en préparation de la réunion du 21 octobre, vous pouvez désormais appeler l’attention sur un point particulier de votre expérience utilisateur, qui pourra être discuté lors de la réunion.

N’hésitez pas à nous transmettre vos propositions à :  contact@autolibvelibmetropole.fr avant le vendredi 31 décembre. Vous pourrez retrouver les éléments d’information/de réponse correspondants dans le compte-rendu de la réunion qui sera publié, par la suite, sur le site du Syndicat Autolib’Velib’Métropole, dans la rubrique Comité des usagers

Comité des usagers Velib’ Métropole du 21 octobre 2021 : participez à l’ordre du jour

La prochaine réunion du comité des usagers Velib’ Métropole se tiendra jeudi 21 octobre.

Cette instance de dialogue direct entre les usagers et les élus permet d’aborder toutes les questions d’actualité relatives au fonctionnement du service en présence de l’opérateur Smovengo, de recueillir les attentes et aspirations des usagers et de partager sur l’amélioration continue de la qualité de service.

Vous souhaitez appeler l’attention sur un point particulier de votre expérience utilisateur, qui puisse être discuté lors de la réunion ?

Faites-le savoir et retrouvez ensuite les éléments d’information/de réponse correspondants dans le compte-rendu de la réunion qui sera publié sur le site, rubrique Comité des usagers

Écrivez-nous à contact@autolibvelibmetropole.fr avant le lundi 18 octobre.

Le service public Velib’ Métropole revoit ses tarifs au 1er août 2021

Réunis en comité syndical vendredi 23 avril, les élu.e.s du Syndicat Autolib’ Velib’ Métropole (SAVM) ont voté à l’unanimité la première évolution des tarifs du service public de vélos en libre-service depuis 2018, applicable au 1er août 2021. Si tous les tarifs des abonnements demeurent inchangés, cette nouvelle grille vise à rééquilibrer l’usage des Velib’, avec des Velib’ électriques mieux partagés, recentrés sur les trajets longs en métropole. Elle crée également un nouveau tarif préférentiel pour les personnes de plus de 60 ans, et étoffe l’offre de courte durée à destination des visiteurs de la métropole.

Des tarifs d’abonnements tous maintenus, un tarif préférentiel créé pour les personnes de plus de 60 ans

En maintenant inchangés ses tarifs d’abonnements de 1,55 à 8,30 € par mois, Velib’ Métropole réaffirme sa mission de service public et de soutien à la démocratisation de la pratique du vélo en ville.

Dans cet esprit, un nouveau tarif préférentiel est introduit pour les personnes de plus de 60 ans, en complément des tarifs Jeune et Solidaire déjà existants.

Un recentrage de l’usage du vélo à assistance électrique sur les courses longues en métropole

Afin de favoriser la mobilité en métropole et rendre plus souples et faciles les déplacements longs ou à la topographie inégale, la durée de la course en Velib’ électrique (bleu) est portée de 30 à 45 minutes pour tous, et quel que soit le type d’abonnement.

Pour les abonné.e.s de l’offre V-Max, le nombre de courses gratuites est fixé à 2 par jour, pour un meilleur partage des Velib’ électriques au bénéfice de tous les abonnés, sachant que 83 % des abonnés réalisent moins de 2 courses par jour d’utilisation aujourd’hui. Au-delà, la course supplémentaire sera  facturée à 1 € par tranche de 45 minutes.

Enfin, Velib’ maintient inchangés les tarifs d’usage du Velib’ mécanique, cœur du service, pour encourager leurs usages dans tous leurs déplacements courts. Les abonnements V-Plus et V-Max incluent ainsi toujours un nombre de courses gratuites illimitées respectivement de 30 et 60 minutes.

Vélib’ Métropole compte actuellement plus de 375 000 abonné.e.s annuel.le.s, dont 38 % sont abonné.e.s V-Plus, 35 % V-Libre et 27 % V-Max.

Rappel : une application à compter du 1er août

Toutes les nouvelles dispositions entreront en vigueur le 1e août. D’ici là, les tarifs et conditions d’utilisation actuels s’appliquent :

– jusqu’à la fin de leur engagement annuel pour tous les abonnés qui ont déjà un abonnement en cours à la date du 24 avril

– jusqu’au 1e août, pour tous les abonnés qui souscrivent un abonnement à partir du 24 avril.

 

 

Bon premier trimestre 2021 pour Velib’ Métropole

Réunis en comité syndical vendredi 26 mars, les élu.e.s du Syndicat Autolib’ Velib’ Métropole (SAVM) ont adopté les budgets primitifs 2021 actant des contributions stables voire en baisse des collectivités. Le service Velib’ enregistre une fréquentation dynamique depuis le début d’année. 

Bonne fréquentation Velib’ depuis janvier 2021 

Le service Velib Métropole enregistre des résultats dynamiques depuis début janvier. En février, ce sont 2,43 millions de courses qui ont été réalisées, soient 86 700 en moyenne chaque jour. 60 % des 7,1 millions de kilomètres parcourus ont été effectués en vélo à assistance électrique. Le mois de mars confirme la tendance. Le service compte actuellement 360 000 abonné.e.s annuel.le.s 

Impulsée par les élu.e.s, l’amélioration continue de la qualité du service et de l’expérience utilisateur est un axe structurant pour 2021. A la demande des usagers, Velib’ a revu et corrigé sa fonctionnalité de signalement des anomalies relevées sur les vélos ou en station. Plus rapide et instinctif pour l’usager, ce dispositif permettra à l’opérateur de réduire le délai entre le signalement et la réparation du vélo concerné, en synergie avec la régulation et la maintenance déjà en place. La fonctionnalité a été présentée au Comité des usagers Velib’ Métropole, réuni le 3 mars dernier. Cette instance de dialogue direct avec les élu.e.s aborde périodiquement tous les aspects du fonctionnement global du service.