Vélib’ : les élu.e.s. demandent plus de moyens sur le terrain

Lors du comité syndical ce jeudi 19 décembre, les élus du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole (SAVM), ont demandé à la société Smovengo, opérateur du service Vélib’, un plan d’actions pour faire face à une utilisation exceptionnelle du service du fait des grèves.

Avec plus de 300 000 abonnés et jusqu’à 175 000 courses par jour réalisées, le service public Vélib’ Métropole enregistre dans cette période de grève une fréquentation inédite.

Depuis 15 jours, 200 000 abonnés ont parcouru plus de 6 millions de km à Vélib’ dans la Métropole, soit 1,7 million de courses. Le nombre d’utilisations quotidiennes des vélos est sans précédent (jusqu’à 30 trajets par jour vs 6/7 en moyenne avant la grève) et les distances effectuées aussi (jusqu’à 50 km par vélo en une journée contre 15 km en moyenne avant la grève).

Après 2 semaines de sursollicitation, la qualité du service Vélib’ est impactée par l’utilisation intensive des vélos qui entraine une augmentation de la maintenance et de la régulation. Les usagers peuvent être actuellement confrontés à des difficultés pour trouver un Vélib’ disponible en station.

La société Smovengo a indiqué aux élus mobiliser toutes ses équipes disponibles malgré les difficultés de déplacements qu’elles rencontrent et avoir adapté son organisation.

Face à cette situation d’exception, les élus du Syndicat ont demandé un plan d’actions à la société Smovengo afin d’améliorer dans les meilleurs délais la disponibilité des Vélib’ pour les usagers.